Cocktail de Fleurs de Bach

Bonjour,

Aujourd’hui je ne vous conseillerai pas de prendre un cocktail de Fleurs de Bach pour vous aider à vivre le moment présent. D’excellents livres ont été écrits et publiés pour cela !
Par exemple :
– Fleurs de Bach, le guide de référence – Laure Martinat – Editions Trédaniel ,
– Le grand manuel des Fleurs de Bach à l’usage de tous – Richard Sprigg – Editions Jouvence.

La démarche du docteur Bach, avant d’être la « technique florale », est avant tout spirituelle. Il a cherché à comprendre les véritables raisons de la maladie afin de mieux la vaincre. Il a réalisé que c’est notre comportement qui était, avant toute chose, le principal facteur de maladies. Nos attitudes de vie négatives, (peurs, égoïsme, colère, cruauté, nourriture, etc. …) provoquent énergétiquement la baisse de nos défenses immunitaires ouvrant la porte aux maladies. Le Docteur Bach a mis l’accent sur deux facteurs principaux de maladies : la peur et la perte de notre libre arbitre où nous laissons l’autre, quel qu’il soit, dominer notre personnalité.

Le but de cette méthode est de prendre enfin et réellement notre vie en main, d’arrêter d’attendre le sauveur extérieur, de refuser de voir la Lumière que nous sommes réellement et passer notre temps à nous juger, à nous dévaloriser, à nous critiquer.
Il y a près de 100 ans déjà, le Docteur Bach a écrit des articles, des livres dont les textes sont toujours d’actualité !

Voici un de ses écrits : « Lorsque nous laissons d’autres personnes s’immiscer dans notre vie, nous n’entendons plus les commandements de notre âme, ce qui entraîne dysharmonie et maladie. Au moment où la pensée d’un autre être pénètre notre esprit, nous sommes déviés de notre cours véritable.

Nous n’avons en aucune façon le droit de nous immiscer dans la vie d’un enfant de Dieu, quel qu’il soit. Chacun d’entre nous a sa propre tâche à accomplir, et nous seuls avons le pouvoir et les connaissances pour la mener à bien. Ce n’est que lorsque nous oublions cette réalité et essayons d’imposer notre tâche à d’autres ou lorsque nous les laissons s’immiscer dans la nôtre, que nous provoquons tension et dysharmonie dans notre vie.
C’est pourquoi la maladie est le résultat d’interférences : lorsque nous nous immisçons dans la vie d’un autre, ou lorsque nous permettons à d’autres de se mêler de nos affaires. »
Les Conférences du Dr Edward Bach (1933) Le Courrier du Livre.

Et pour finir cette lecture, je vous propose un poème (imputé peut-être à tort à Jacques Prévert)

À peine la journée commencée et … il est déjà six heures du soir.
A peine arrivé le lundi et c’est déjà vendredi. … et le mois est déjà fini… et l’année est presque écoulée.
… et déjà 40, 50 ou 60 ans de nos vies sont passés.
… et on se rend compte qu’on a perdu nos parents, des amis.
…et on se rend compte qu’il est trop tard pour revenir en arrière …
Alors… Essayons malgré tout, de profiter à fond du temps qui nous reste…
N’arrêtons pas de chercher à avoir des activités qui nous plaisent…
Mettons de la couleur dans notre grisaille…
Sourions aux petites choses de la vie qui mettent du baume dans nos cœurs.
Et malgré tout, il nous faut continuer de profiter avec sérénité de ce temps qui nous reste. Essayons d’éliminer les « après » …
Je le fais après … Je dirai après … J’y penserai après …
On laisse tout pour plus tard comme si « après » était à nous.
Car ce qu’on ne comprend pas, c’est que :
après, le café se refroidit …
après, les priorités changent …
après, le charme est rompu …
après, la santé passe …
après, les enfants grandissent …
après, les parents vieillissent …
après, les promesses sont oubliées …
après, le jour devient la nuit …
après, la vie se termine …
Et après c’est souvent trop tard…. Alors… Ne laissons rien pour plus tard…
Car en attendant toujours à plus tard, nous pouvons perdre les meilleurs moments, …
les meilleures expériences,
les meilleurs amis,
la meilleure famille…
Le jour est aujourd’hui… L’instant est maintenant…

Je vous souhaite un beau moment présent !
Alix ISSEMBOURG

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

à découvrir également :